top of page

La retraite, une nouvelle vie – Anasthasia Blanché

Dans ce livre, les futurs et jeunes retraités sont comparés à Ulysse, qui entame une longue odyssée pour retourner à Ithaque. Nous aussi, à la fin de notre guerre de Troie, c’est-à-dire notre carrière professionnelle, vous avons besoin de nous retrouver. Cette odyssée est un voyage pour se retrouver soi-même, mais autrement.


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage...


Le voyage d’Ulysse est très mouvementé. Son importance réside dans son aspect (trans)formateur, car le héros est à chaque fois obligé de trouver des ressources pour faire face aux défis qui se présentent à lui. Et son sens réside dans l’arrivée à Ithaque, lorsqu’Ulysse va enfin (re)prendre sa place, et que la paix revient enfin dans son île. Ce voyage est « beau » parce qu’il permet de rencontrer puis de surmonter certaines difficultés, et parce qu’il est indispensable pour arriver à bon port.


Même chose pour les retraités, avec lesquels l’auteur fait un parallèle intéressant :

-       Les Cicones représentent la séparation avec le monde du travail, quand Ulysse quitte le dernier endroit peuplé d’humains…

-       Les lotophages, qui invitent les voyageurs à consommer une plante qui fait tout oublier, représente le risque de dérive lorsque le retraité reste prostré dans une attitude passive, sans passé ni projets. Une transition est nécessaire pour dépasser ce stade.

-       Les cyclopes : ici, Ulysse doit renoncer à son identité en devenant « Personne » pour pouvoir survivre. Le retraité, pour sa part, doit renoncer à son identité sociale précédente, marquée par le statut professionnel.

-       Les dieux, monstres et la magicienne : ces différentes figures mythologiques représentent les écueils où le retraité peut tomber facilement. Cela peut être l’isolement, l’angoisse face à une nouvelle vie pleine d’incertitude, ou encore l’ennui qui suit la phase de « lune de miel » du début de la retraite.

-       Les tentations extrêmes, avec des figures comme les sirènes ou les monstres Charybde et Scylla. Certains jeunes retraités se perdent dans une activité sans fin, qui n’a pourtant pas de sens pour eux.


Ce parallèle avec l’odyssée est illustré avec des exemples que l’auteur a pu recueillir auprès de ses clients. Et cela montre à quel point l’auteur peut comprendre les peurs et les défis des nouveaux retraités.


Les cinq E, les clés pour préparer une retraite épanouissante


Si le départ à la retraite est si difficile, c’est en grande partie à cause d’une discrimination envers les personnes d’un certain âge. La vie est structurée autour de la carrière professionnelle. Il y  a l’enfance, puis l’entrée dans l’âge adulte avec le premier poste, et ensuite la retraite qui est assimilée à la vieillesse. Du coup, les jeunes retraités tombent facilement dans la déprime, car ils se sentent désormais inutiles, plongeant presque dans une « mort sociale ».


Pour remédier à cette situation, Anasthasia Blanché évoque les 5 E, qui permettent de donner un sens à la retraite:

-       L’existence, le rapport à la vie et au temps doivent être modifiés. Au lieu de subir Cronos (temps chronologique), nous devons saisir Kairos (temps opportun).

-       L’expérience du senior doit être valorisée, c’est une richesse accumulée au fil des ans, qui est unique à chacun.

-       L’émancipation : cette étape nécessite l’exploration de la trajectoire de chacun pour forger ensuite un récit de vie qui correspond à nos valeurs. Les pratiques narratives, utilisées dans les accompagnements de SAISON3, utilisent le même principe.

-       L’espoir : il s’agit de dépasser l’incertitude en anticipant, en travaillant notre vision de l’avenir et surtout, en faisant des projets pour une retraite créative et pleine de sens.

-       L’essentiel : il s’agit d’un retour vers nos valeurs, de l’importance de vivre une retraite alignée. L’exemple d’un homme qui a travaillé toute sa vie dans la gestion-comptabilité, pour devenir membre d’une compagnie de théâtre à la retraite, représente une illustration parfaite de ce retour vers nos aspirations premières. Il n’est jamais trop tard pour le faire.

Ce qui est intéressant avec cette deuxième partie, et l’ensemble du livre, c’est l’accessibilité et l’optimisme qui s’en dégagent. Il y a à chaque fois un petit exposé d’outil actionnable pour travailler sur soi, par exemple pour identifier nos valeurs, nous questionner sur notre rapport au travail…


Cet aspect accompagnement est développé plus amplement dans la troisième partie, qui constitue un véritable guide pratique pour bien se préparer à la retraite.


Le manuel pratique du futur ou du jeune retraité


Cette dernière partie est sans aucun doute la plus importante pour les personnes qui s’apprêtent à vivre cette transition. Parmi les pistes à explorer, il y a la (re)découverte de passions à exercer, la contribution à la communauté pour donner un sens à notre existence. Et parallèlement, le maintien de la santé et du bien-être reste primordial, sans oublier les finances et le patrimoine. Résumer cette dernière partie reviendrait à retranscrire un véritable manuel ! C’est une lecture à ne pas manquer pour tous ceux qui appréhendent la retraite, mais aussi les entreprises qui souhaitent contribuer à une nouvelle politique plus appropriée, car la retraite est également une « odyssée collective ».


Chez SAISON 3, nous avons à cœur de vous accompagner dans ce voyage plein de sens. Vous ne serez pas seul comme Ulysse sur sa petite barque, et nous allons dépasser ensemble les difficultés liées à la considération de la retraite. Malgré l'ouverture de l’outre des vents mauvais emprisonnés par le dieu Éole, nous arriverons à bon port, et vous réussirez une transition sereine.






0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page