top of page
  • Photo du rédacteurSAISON3

Dépasser la peur de la retraite et s’ouvrir à une nouvelle vie

Il est tout à fait légitime d’avoir peur de la retraite. Ce passage constitue un changement important, avec diverses conséquences.

Cette nouvelle situation peut représenter une perte aux yeux de nombreux jeunes retraités. Perte d’une activité qui constituait jusque-là le point d’ancrage majeur de son existence, perte d’un certain train de vie à cause de la baisse des revenus, perte d’estime de soi…

Et vient alors la peur. Peur de devenir inutile, peur d’avoir des difficultés financières, peur de n’être plus rien… Pourtant, la retraite est aussi une magnifique occasion de commencer une nouvelle vie tout aussi riche et épanouissante que la précédente. Comment faire en sorte que cette peur soit remplacée par une vision plus positive, voire sincèrement enthousiaste ?


La peur de n’avoir rien à faire


Au quotidien, la retraite se traduit par davantage de temps libre. Durant notre vie professionnelle, nous sommes très occupés, avec un agenda souvent plein, et très peu d’heures disponibles pour nos loisirs. Avec la retraite, nous avons « tout d’un coup » beaucoup de temps libre.

Certains peuvent avoir l’impression de n’avoir plus rien à faire. Des journées vides qui s’enchaînent, l’ennui, un quotidien qui manque d’intérêt… On pourrait être tenté d’enchaîner les activités pour remédier à cette sensation. Sorties, bénévolat, jardinage, bricolage, visites… mais si ces activités ne nous inspirent pas vraiment, si nous les accomplissons tout simplement pour remplir nos journées, elles resteront vides de sens. Résultat : chaque jour reste ennuyeux, mais avec la fatigue en plus.

La solution, c’est de faire ce que l’on aime. Prenez le temps de vous poser certaines questions : qu’est-ce que j’aime bien faire, mais que je n’ai pas eu le temps de faire à l’époque où je travaillais ? Quels sont les projets que j’ai dû laisser en plan parce que j’étais trop occupé ?

En y répondant, vous pourrez identifier les activités les plus intéressantes à vos yeux. Et maintenant que vous avez le temps, vous pouvez enfin commencer…

La retraite peut aussi être une occasion de mieux profiter des membres de sa famille, qu’il s’agisse des parents âgés, des enfants débordés ou encore des petits-enfants. Avoir plus de temps libre permet de mieux s’adapter aux autres, et donc d’avoir plus d’occasions pour se rencontrer.


Vous ne savez pas quelle activité choisir ? Vous souhaitez être accompagné pour explorer vos passions, vos possibilités ?



La peur de devenir inutile


La fin de la vie professionnelle peut induire cette peur chez de nombreuses personnes. Avec un métier, on est utile aux autres, à son entreprise, à la société… Mais une fois à la retraite, on peut se sentir "mis en retrait" parfois même imaginer devenir une charge. Cette manière de penser dénote le jeunisme actuel.

Si vous souffrez de cette peur avec l’arrivée de la retraite, souvenez-vous : le travail n’est pas le seul moyen de se rendre utile. Avec une carrière longue, on possède forcément beaucoup d’expérience. Pourquoi ne pas la transmettre ?

Avec la retraite, il est toujours possible d’exercer ses compétences, mais autrement. Par exemple en devenant un mentor. Pour quelqu’un de passionné par son métier, c’est une excellente occasion de partager son point de vue et d’aider les plus jeunes à avancer.

Et plus généralement, l’arrivée de la retraite nous donne plus de temps à consacrer aux autres. Nous pouvons enfin faire du bénévolat, agir pour les causes qui nous tiennent à cœur…


Vous souhaitez avancer vers la retraite aux côtés d’autres personnes qui vivent la même chose que vous ?



La peur de la solitude


Au travail, on a les collègues, les pauses café, les rendez-vous avec les clients… Des échanges tout au long de la journée, une existence sociale bien remplie. Et à la retraite, le réseau social diminue. Parce que souvent, les amis se trouvent aussi dans le cercle professionnel.

Si on déménage, c’est encore pire : on ne connaît personne dans notre nouvelle ville, on a perdu nos repères habituels comme les commercants, les médecins ou un café familier.

Il est alors indispensable de tisser de nouveaux liens. Vous pouvez fréquenter des associations pour rencontrer des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt que vous. Vous pouvez aussi (enfin) apprendre les choses qui vous ont toujours intéressé, mais que vous n’avez pas eu l’occasion d’approfondir.

Même juste en fréquentant une bibliothèque municipale, vous pouvez faire des rencontres intéressantes. Et si vous vous inscrivez à un cours, vous pourrez vous faire de nouveaux amis. Donc vous y gagnez sur tous les tableaux : vous stimulez vos capacités intellectuelles, vous en apprenez plus sur ce qui vous passionne, et vous vous donnez l’occasion de parler avec des gens intéressants.


Une session de réflexion collective en petit comité, rien de mieux pour vaincre la peur de la retraite tout en tissant des liens de qualité.



La peur des difficultés financières


Avec le départ à la retraite, les revenus diminuent forcément. Même si nous avons le maximum de trimestres cotisés à notre actif, nous ne recevrons plus le montant de notre salaire. Il est donc légitime de ressentir une certaine angoisse à cette perspective.

Mais souvenez-vous : la soixantaine ne signifie pas du tout le grand âge. Le temps est encore long jusqu'à vos 90 ans ! Les jeunes retraités sont souvent des personnes très dynamiques. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’on a peur de ne rien faire, parce que nous sommes encore capables d’exercer une activité professionnelle.

Il est toujours possible de travailler à temps partiel. Cela permet d’entretenir et de développer ses compétences, tout en assurant une source de revenus complémentaire. Certains jeunes retraités optent pour la création d’entreprise. C’est aussi une manière d’exercer votre savoir-faire autrement.

Vous pouvez même envisager la reconversion : votre expérience professionnelle, associée à une formation adéquate, peuvent vous ouvrir des portes insoupçonnées. Il suffit de bien savoir ce que vous souhaitez faire : à l’âge du départ à la retraite, vous avez enfin la possibilité de choisir sans les contraintes que vous aviez étant plus jeune.


Se faire accompagner pour dépasser la peur de la retraite


Chez SAISON3, nous avons mis en place plusieurs accompagnements pour vous aider à préparer votre retraite, et en faire la plus belle saison de votre vie. Par ce que nous croyons sincèrement qu’à l’âge de la retraite, le meilleur reste à venir.

Entre une séance découverte, un séjour de réflexion en petit comité avec des personnes qui partagent les mêmes problématiques que vous, ou encore un accompagnement dans la durée (1 an), vous trouverez chez nous le cadeau idéal pour entrer dans l’âge de la retraite.




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page