top of page

Comment bien préparer sa retraite ?

Le passage à la retraite représente une transition importante qui peut soulever certaines peurs. Les clichés sociaux ne sont pas en reste, les mauvaises blagues sur le sujet n’aident pas toujours à aborder cette nouvelle période avec enthousiasme. Or, pour bien préparer sa retraite, il convient d’adopter une attitude positive envers cette nouvelle saison de la vie. Pour vous aider : anticipez !


Quand commencer à préparer sa retraite ?

La retraite n’est pas versée d’office, il faut effectuer une demande. Il est conseillé de commencer à se renseigner environ 2 ans avant la date de départ envisagée. Si vous allez partir en retraite anticipée à la suite d’un handicap ou d’une carrière longue, par exemple, vous pouvez préparer votre dossier à partir de 55 ans.

La première chose à faire, c’est de demander votre relevé de carrière auprès de votre caisse de retraite. Vous pourrez ainsi l’examiner et constater s’il y a des trous, par exemple. Il faudra alors vérifier si vous avez des justificatifs, et faire régulariser votre situation en conséquence.

Ensuite, vous pouvez simuler le montant de votre retraite. C’est également l’occasion de bien vérifier si tous vos enfants et votre service national sont correctement pris en compte, le cas échéant.

Pour la demande de retraite proprement dite, vous pouvez l’effectuer 6 mois avant la date de départ. Les démarches se font en ligne via un portail dédié, mais vous pouvez toujours demander des renseignements supplémentaires auprès de votre caisse ou d'une maison de service public "France Services."


Comment se préparer psychologiquement à la retraite ?

La première chose à faire pour bien préparer la retraite dans sa tête, c’est de l’accepter. D’abord accepter les changements qui sont souvent perçus comme des pertes. Une fois à la retraite, notre statut, notre rôle et nos liens sociaux ne sont plus les mêmes. Et le rapport au temps sera également modifié.

Se préparer psychologiquement à la retraite consiste à accepter ces changements, afin d’en tirer avantage. Si le travail a constitué notre principale activité et source d’épanouissement, il faut en chercher d’autres. Plus précisément, il faut trouver l’épanouissement en soi-même.

Par ailleurs, le couple lui-même peut ressentir l’impact de cette transition, notamment si les conjoints ne partent pas à la retraite en même temps. Il faut anticiper afin d’ajuster chacun son mode de vie sans se sacrifier pour l’autre. Par exemple, le conjoint retraité n’a pas à assumer seul les tâches ménagères sous prétexte qu’il n’a rien à faire, sauf si c’est son choix. Il faut également éviter les sentiments de dépendance envers l’autre, parfois le conjoint retraité peut avoir l’impression d’être « entretenu ». Il est donc important de discuter en amont des changements à venir afin de les vivre au mieux.

Il s’agit aussi de préparer une retraite qui a du sens pour vous. Pour beaucoup d’entre nous, c’est l’unique période de la vie où il est réellement possible de faire ce que l’on aime vraiment. Le temps disponible peut être investi dans des activités qui nous passionnent, nous apportent de la joie et donnent du sens à notre existence.

C’est pour cela que le bénévolat est si intéressant pendant la retraite. C’est un excellent moyen de servir enfin une cause qui nous est chère, en donnant ce qu’on a de plus précieux : le temps. Vous pouvez aussi envisager de nouveaux loisirs, et d’étancher votre soif de connaissances. Aujourd’hui, avec les podcasts, les cours gratuits en ligne et les diverses ressources à notre disposition, nous pouvons  facilement approfondir les sujets qui nous intéressent.

Se préparer psychologiquement à la retraite signifie donc accueillir le changement au service de notre épanouissement. En résumé, il s’agit de :

-       Accepter la transition ;

-       Aborder la retraite sous un jour favorable ;

-       Identifier les nouvelles opportunités offertes par cette situation ;

-       Bâtir une nouvelle vie en adéquation avec ses valeurs et ses aspirations pour une retraite qui a du sens.


Comment préparer la retraite côté financier ?

Bien préparer la retraite, ça se passe dans la tête, mais aussi par une bonne anticipation des retombées financières de cette situation. Qui dit retraite dit forcément baisse de revenus, car même à taux plein, il n’est pas possible de percevoir le montant de son dernier salaire. Et lorsqu’on n’a pas suffisamment cotisé, le départ à la retraite peut vite devenir angoissant.

Si la date de départ à la retraite est encore assez loin, c’est-à-dire dans plusieurs années, il est encore temps de se constituer un complément de revenus. Vous pouvez par exemple souscrire un plan épargne retraite (PER) une épargne classique ou une assurance-vie, ou réaliser des investissements dans divers domaines comme l’immobilier.

Pour les personnes qui sont déjà à la veille de la  retraite, il est également possible d’avoir des revenus en plus de la pension. Le cumul retraite-emploi partiel ou intégral permet de reprendre votre activité auprès d’un employeur à partir de 6 mois après le départ à la retraite.

D’autres options existent : vous pouvez par exemple intégrer un réseau de jeunes seniors pour proposer des services. Si vous êtes bon pédagogue et aimez travailler avec les enfants, vous pourriez aider des élèves dans votre quartier en donnant des cours particuliers ou en proposant l’aide aux devoirs. Ce type d’activité vous permet de vous rendre utile dans les domaines que vous aimez, tout en bénéficiant d’une bonne flexibilité en matière d’emploi du temps.

Enfin, en tant que jeune retraité, n’oubliez pas que vous possédez une expérience inestimable. Vous pouvez vous former pour devenir mentor, vous lancer en tant que coach pour valoriser votre passé professionnel…


Se faire accompagner pour bien préparer sa retraite

La retraite commence généralement par une phase « lune de miel » qui peut durer quelques mois : on se sent libéré, on fait la grasse matinée, on se promène aux heures qu’on veut, on s’occupe enfin des petits travaux laissés en plan dans la maison… Mais au bout d’un moment, on se rend compte qu’il faut entamer une activité plus intéressante et plus régulière pour se sentir bien. En anticipant votre retraite, vous pouvez trouver cette activité avant même de quitter le travail, et éviterez cet effet « lune de miel » qui se termine parfois amèrement.

L’accompagnement d’un professionnel va vous aider à bien préparer votre retraite sur tous les plans. Vous pourrez ainsi modifier votre perception de la retraite, identifier les valeurs qui vous sont chères et que vous souhaitez appliquer plus souvent, lister les domaines qui ont du sens pour vous, avoir des pistes sur les activités susceptibles de vous rapporter de l’argent et où vous allez vous épanouir.




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page